Actualité

Vous nous demandez aujourd’hui de nous prononcer …

Vous nous demandez aujourd’hui de nous prononcer sur une loi pour une école de la confiance. Malheureusement, le compte n’y est pas. Votre mesure phare, l’instruction obligatoire dès l’âge de 3 ans, repose en partie sur un mensonge. En effet, comme mon collègue Hetzel l’a souligné avec raison tout à l’heure, dans des pays comme l’Estonie ou la Finlande, parmi les meilleurs du classement du programme international pour le suivi des acquis des élèves – PISA –, l’instruction n’est obligatoire qu’à partir de six ou sept ans. Or nous prenons une direction totalement inverse.

Une école de la confiance ? Certainement pas envers les familles : celles qui choisiront de scolariser leurs enfants âgés de 3 à 6 ans à domicile devront être contrôlées, selon vous, au moins une fois par an. Une mesure pour le moins disproportionnée, qui montre bien la défiance à l’encontre de ceux qui sont pourtant les mieux à même de connaître les besoins de leurs enfants. Sans compter, j’y reviendrai, les difficultés que ces mesures précipitées poseront aux communes. Il y aura des surcoûts importants, c’est certain, d’où cette question : qui paiera ?

Une école de la confiance, mais rien ou presque sur l’autorité ou sur les violences envers les enseignants. J’avais déposé un amendement à ce sujet, rejeté au motif qu’il ne présentait pas de lien avec le texte. Avouez que cela commence mal. Pourtant, dans ma ville, à Béziers, jeudi dernier, un professeur du lycée Mermoz a été violemment agressé par le père d’un élève de quinze ans. Le tribunal correctionnel vient de condamner l’agresseur à deux ans de prison ferme, ce qui est heureux ; malgré tout, l’élève en question réintégrera sa classe dès mercredi, alors que sa violence envers ses professeurs et ses camarades n’est plus à démontrer. Quelle réponse apportons-nous avec ce texte ? Aucune, malheureusement.

Une école de la confiance, enfin, mais rien de concret pour faciliter la scolarisation des enfants handicapés. Oubliée l’école inclusive et brisée la confiance des parents de ces enfants !

Je pourrais continuer longtemps, constat que je ne dresse pas de gaieté de cœur, croyez-le, monsieur le ministre, car notre pays aurait bien besoin d’un texte un petit peu plus ambitieux.

Share this Story
  • Retour sur un week-end en circonscription

    Retour sur un week-end en circonscription ! Jce Béziers #EnfantsDeTroupe #LesAndelys Project Rescue Ocean #GroupementDuFaubourg Baseball Club Biterrois - Pirates de Béziers #FédérationFrançaiseDeCardiologie
  • « Monsieur le Général Alain Baudel, …

    "Monsieur le Général Alain Baudel, Monsieur le Général Michel Alaux, Monsieur le Maire de Béziers, Monsieur le président de l'Agglomération, Mesdames et messieurs les élus, Messieurs les représentants des autorités civiles et militaires, Messieurs les représentants des associations d'anciens combattants et patriotiques, Mesdames, Messieurs, Chers amis, Je voudrais vous dire, avant toute chose, le plaisir d'être avec vous ce matin à Béziers pour commémorer le 75e anniversaire du départ de l'École Militaire Préparatoire des Andelys de la ville de Béziers, en 1944. " Andelys ", un nom qui ne parle plus à beaucoup des Biterrois d'aujourd'hui et qui a pourtant marqué l'histoire de notre ville durant les heures sombres qui ont suivi la défaite de 1940, le temps de Vichy et de l'occupation. C'est, à mes yeux, un devoir de rendre un hommage appuyé à ces " enfants de troupe " qui sont arrivés en septembre 1940 à Béziers. Et, à travers eux, à tous ces enfants de troupe qui se sont retrouvés engagés dans les conflits qui ont balafré, défiguré le XXe siècle. Ils n'avaient pas plus de 15 ans et avaient été contraints de quitter leur école au cœur de la Normandie, ballotés dans une France en pleine débâcle pour finir par arriver dans notre ville. S'ils n'étaient pas nés ici, pour l'immense majorité d'entre eux, dans ce Sud qui nous est si cher, dans ce Languedoc que nous aimons tant, ils ont très vite été adoptés par la population de Béziers, devenant pour tous " les petits Andelys ". Durant un peu plus de 3 ans, installés dans la caserne Du Guesclin qui s'élevait ici-même, ils ont pu poursuivre leurs études dans notre France meurtrie. Et quand a sonné l'heure du départ, en février 1944, sur ordre des Allemands, ce fut un véritable déchirement pour un grand nombre de Biterrois tant ils s'étaient attachés à ces " petits ". Parmi eux, certains ont fait le choix de s'engager, de résister à l'envahisseur. Je pense, par exemple, au jeune Jacques Herbin qui a participé, en juillet-août 1944, aux combats de la Libération dans son département de l'Yonne. Ces adolescents, issus pour beaucoup d'un milieu social modeste, ont eu de beaux parcours de vie, devenant sous-officiers, officiers, ingénieurs, chercheurs, enseignants, banquiers, avocats, médecins… Et ils auront en commun de rester fidèles à ces valeurs qui ont pour nom l'honneur, le sens du sacrifice, le goût du devoir. Ces valeurs qu'il me plaît aujourd'hui de rappeler, de saluer, d'honorer. Pour les " petits d'Andelys ". Pour ces enfants pétris de courage. Pour cette France qu'ils incarnaient si bien. Pour leur devise - France, Force, Fierté, Fidélité - devant laquelle je m'incline. Vive les enfants de troupe ! Vive la France !"
  • Retour sur la visite aux commerçants ce matin en …

    Retour sur la visite aux commerçants ce matin en compagnie de Robert Ménard, Maire de Ville de Béziers, et André Deljarry, président de la CCI Hérault à l'occasion du week-end du #GrandBazarDeBéziers !
  • Lancement du #GrandBazarDeBéziers dans le …

    Lancement du #GrandBazarDeBéziers dans le centre-ville en compagnie de Robert et d’ André Deljarry président de la CCI Hérault. Ville de Béziers
  • Crise du lévothyrox

    Crise du lévothyrox

    Crise du lévothyrox : nous avions raison d'être inquiets, en juillet dernier j'interpellais la ministre de la santé sur ce sujet. http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/15/QE/10219
  • Que de temps perdu et de douleurs inutiles pour …

    Que de temps perdu et de douleurs inutiles pour …

    Que de temps perdu et de douleurs inutiles pour des dizaines de milliers de malades de la thyroïde ! Quelle responsabilité de l'ANSM ! https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/04/04/levothyrox-une-etude-donne-raison-aux-patients_5445668_1650684.html
Load More Related Articles
  • Retour sur un week-end en circonscription

    Retour sur un week-end en circonscription ! Jce Béziers #EnfantsDeTroupe #LesAndelys Project Rescue Ocean #GroupementDuFaubourg Baseball Club Biterrois - Pirates de Béziers #FédérationFrançaiseDeCardiologie
  • « Monsieur le Général Alain Baudel, …

    "Monsieur le Général Alain Baudel, Monsieur le Général Michel Alaux, Monsieur le Maire de Béziers, Monsieur le président de l'Agglomération, Mesdames et messieurs les élus, Messieurs les représentants des autorités civiles et militaires, Messieurs les représentants des associations d'anciens combattants et patriotiques, Mesdames, Messieurs, Chers amis, Je voudrais vous dire, avant toute chose, le plaisir d'être avec vous ce matin à Béziers pour commémorer le 75e anniversaire du départ de l'École Militaire Préparatoire des Andelys de la ville de Béziers, en 1944. " Andelys ", un nom qui ne parle plus à beaucoup des Biterrois d'aujourd'hui et qui a pourtant marqué l'histoire de notre ville durant les heures sombres qui ont suivi la défaite de 1940, le temps de Vichy et de l'occupation. C'est, à mes yeux, un devoir de rendre un hommage appuyé à ces " enfants de troupe " qui sont arrivés en septembre 1940 à Béziers. Et, à travers eux, à tous ces enfants de troupe qui se sont retrouvés engagés dans les conflits qui ont balafré, défiguré le XXe siècle. Ils n'avaient pas plus de 15 ans et avaient été contraints de quitter leur école au cœur de la Normandie, ballotés dans une France en pleine débâcle pour finir par arriver dans notre ville. S'ils n'étaient pas nés ici, pour l'immense majorité d'entre eux, dans ce Sud qui nous est si cher, dans ce Languedoc que nous aimons tant, ils ont très vite été adoptés par la population de Béziers, devenant pour tous " les petits Andelys ". Durant un peu plus de 3 ans, installés dans la caserne Du Guesclin qui s'élevait ici-même, ils ont pu poursuivre leurs études dans notre France meurtrie. Et quand a sonné l'heure du départ, en février 1944, sur ordre des Allemands, ce fut un véritable déchirement pour un grand nombre de Biterrois tant ils s'étaient attachés à ces " petits ". Parmi eux, certains ont fait le choix de s'engager, de résister à l'envahisseur. Je pense, par exemple, au jeune Jacques Herbin qui a participé, en juillet-août 1944, aux combats de la Libération dans son département de l'Yonne. Ces adolescents, issus pour beaucoup d'un milieu social modeste, ont eu de beaux parcours de vie, devenant sous-officiers, officiers, ingénieurs, chercheurs, enseignants, banquiers, avocats, médecins… Et ils auront en commun de rester fidèles à ces valeurs qui ont pour nom l'honneur, le sens du sacrifice, le goût du devoir. Ces valeurs qu'il me plaît aujourd'hui de rappeler, de saluer, d'honorer. Pour les " petits d'Andelys ". Pour ces enfants pétris de courage. Pour cette France qu'ils incarnaient si bien. Pour leur devise - France, Force, Fierté, Fidélité - devant laquelle je m'incline. Vive les enfants de troupe ! Vive la France !"
  • Retour sur la visite aux commerçants ce matin en …

    Retour sur la visite aux commerçants ce matin en compagnie de Robert Ménard, Maire de Ville de Béziers, et André Deljarry, président de la CCI Hérault à l'occasion du week-end du #GrandBazarDeBéziers !
  • Lancement du #GrandBazarDeBéziers dans le …

    Lancement du #GrandBazarDeBéziers dans le centre-ville en compagnie de Robert et d’ André Deljarry président de la CCI Hérault. Ville de Béziers
  • Crise du lévothyrox

    Crise du lévothyrox

    Crise du lévothyrox : nous avions raison d'être inquiets, en juillet dernier j'interpellais la ministre de la santé sur ce sujet. http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/15/QE/10219
  • Que de temps perdu et de douleurs inutiles pour …

    Que de temps perdu et de douleurs inutiles pour …

    Que de temps perdu et de douleurs inutiles pour des dizaines de milliers de malades de la thyroïde ! Quelle responsabilité de l'ANSM ! https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/04/04/levothyrox-une-etude-donne-raison-aux-patients_5445668_1650684.html
Load More By Emmanuelle Ménard
  • Retour sur un week-end en circonscription

    Retour sur un week-end en circonscription ! Jce Béziers #EnfantsDeTroupe #LesAndelys Project Rescue Ocean #GroupementDuFaubourg Baseball Club Biterrois - Pirates de Béziers #FédérationFrançaiseDeCardiologie
  • « Monsieur le Général Alain Baudel, …

    "Monsieur le Général Alain Baudel, Monsieur le Général Michel Alaux, Monsieur le Maire de Béziers, Monsieur le président de l'Agglomération, Mesdames et messieurs les élus, Messieurs les représentants des autorités civiles et militaires, Messieurs les représentants des associations d'anciens combattants et patriotiques, Mesdames, Messieurs, Chers amis, Je voudrais vous dire, avant toute chose, le plaisir d'être avec vous ce matin à Béziers pour commémorer le 75e anniversaire du départ de l'École Militaire Préparatoire des Andelys de la ville de Béziers, en 1944. " Andelys ", un nom qui ne parle plus à beaucoup des Biterrois d'aujourd'hui et qui a pourtant marqué l'histoire de notre ville durant les heures sombres qui ont suivi la défaite de 1940, le temps de Vichy et de l'occupation. C'est, à mes yeux, un devoir de rendre un hommage appuyé à ces " enfants de troupe " qui sont arrivés en septembre 1940 à Béziers. Et, à travers eux, à tous ces enfants de troupe qui se sont retrouvés engagés dans les conflits qui ont balafré, défiguré le XXe siècle. Ils n'avaient pas plus de 15 ans et avaient été contraints de quitter leur école au cœur de la Normandie, ballotés dans une France en pleine débâcle pour finir par arriver dans notre ville. S'ils n'étaient pas nés ici, pour l'immense majorité d'entre eux, dans ce Sud qui nous est si cher, dans ce Languedoc que nous aimons tant, ils ont très vite été adoptés par la population de Béziers, devenant pour tous " les petits Andelys ". Durant un peu plus de 3 ans, installés dans la caserne Du Guesclin qui s'élevait ici-même, ils ont pu poursuivre leurs études dans notre France meurtrie. Et quand a sonné l'heure du départ, en février 1944, sur ordre des Allemands, ce fut un véritable déchirement pour un grand nombre de Biterrois tant ils s'étaient attachés à ces " petits ". Parmi eux, certains ont fait le choix de s'engager, de résister à l'envahisseur. Je pense, par exemple, au jeune Jacques Herbin qui a participé, en juillet-août 1944, aux combats de la Libération dans son département de l'Yonne. Ces adolescents, issus pour beaucoup d'un milieu social modeste, ont eu de beaux parcours de vie, devenant sous-officiers, officiers, ingénieurs, chercheurs, enseignants, banquiers, avocats, médecins… Et ils auront en commun de rester fidèles à ces valeurs qui ont pour nom l'honneur, le sens du sacrifice, le goût du devoir. Ces valeurs qu'il me plaît aujourd'hui de rappeler, de saluer, d'honorer. Pour les " petits d'Andelys ". Pour ces enfants pétris de courage. Pour cette France qu'ils incarnaient si bien. Pour leur devise - France, Force, Fierté, Fidélité - devant laquelle je m'incline. Vive les enfants de troupe ! Vive la France !"
  • Retour sur la visite aux commerçants ce matin en …

    Retour sur la visite aux commerçants ce matin en compagnie de Robert Ménard, Maire de Ville de Béziers, et André Deljarry, président de la CCI Hérault à l'occasion du week-end du #GrandBazarDeBéziers !
  • Lancement du #GrandBazarDeBéziers dans le …

    Lancement du #GrandBazarDeBéziers dans le centre-ville en compagnie de Robert et d’ André Deljarry président de la CCI Hérault. Ville de Béziers
  • Crise du lévothyrox

    Crise du lévothyrox

    Crise du lévothyrox : nous avions raison d'être inquiets, en juillet dernier j'interpellais la ministre de la santé sur ce sujet. http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/15/QE/10219
  • Que de temps perdu et de douleurs inutiles pour …

    Que de temps perdu et de douleurs inutiles pour …

    Que de temps perdu et de douleurs inutiles pour des dizaines de milliers de malades de la thyroïde ! Quelle responsabilité de l'ANSM ! https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/04/04/levothyrox-une-etude-donne-raison-aux-patients_5445668_1650684.html
Load More In Actualité

Check Also

Retour sur un week-end en circonscription

Retour sur un week-end en circonscription ! Jce Béziers #EnfantsDeTroupe #LesAndelys Project Rescue Ocean #GroupementDuFaubourg Baseball Club Biterrois - Pirates de Béziers #FédérationFrançaiseDeCardiologie

Facebook

Suivez-moi sur Twitter