Je vous propose de prendre connaissance de la lettre que je viens d’adresser à Mme Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion concernant la situation particulièrement alarmante des professionnels de la restauration événementielle qui sont frappés par la crise sanitaire et économique.