La PMA post-mortem cristallise toutes les contradictions de ce projet de loi.