Le gouvernement remet à l’ordre du jour la PMA, en muselant une fois encore son opposition, alors que nous sortons à peine d’une crise sanitaire sans précédent et que toutes nos forces devraient être concentrées sur la reprise économique. N’a-t-il vraiment pas d’autres priorités ?