Je vous propose de prendre connaissance de la lettre que j’ai adressé à Mme Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, concernant la demande de le filière viticole de procéder à des traitements par voie aérienne.